6 choses à savoir

avant de vous lancer dans la création de votre site Web

Vous souhaitez créer un nouveau site Web pour votre entreprise?
Pour vous guider dans cette nouvelle aventure, voici 6 choses importantes à savoir pour mettre en place votre site Web dans les meilleures conditions possibles.

1. De quoi avez-vous besoin pour faire votre site Web?

Beaucoup se lancent dans le monde du Web (que ce soit avec un site Web ou une page Facebook par exemple) sans objectif ni plan d’action. N’oubliez jamais que votre site est un outil puissant pour vous permettre de promouvoir et/ou de vendre vos produits/services. Mais sans plan ni objectif, il se transformera rapidement en simple objet de décoration dans le monde nébuleux de la toile.

Vous êtes décidé à démarrer votre site Web pour faire connaître vos activités professionnelles ?
Alors, voici la liste des choses à prévoir pour « démarrer » un site qualitatif et pro :

  • Votre stratégie, vos argumentaires de vente et la présentation de vos services (l’essence même de votre site): gardez à l’esprit que le site est l’outil vous permettant de passer un message. Votre message (vos produits/services) est le plus important. Et si vous souhaitez un site Web cohérent et efficace, vous n’aurez pas le choix de travailler, en premier lieu, sur cette présentation et sur vos objectifs de vente.
  • Un nom de domaine (l’adresse de votre site): www.exemple.ca
  • Un plan d’hébergement Web (le terrain sur lequel vous allez construire votre site)
  • Une plateforme de création de site Web (l’architecte de votre site): si vous choisissez WordPress, c’est choisir pour la plateforme la plus efficace et surtout gratuite.
  • Un design (le designer intérieur de votre site qui vous permettra non seulement d’avoir une visite agréable mais surtout fonctionnelle de votre site): si vous souhaitez un rendu professionnel, vous pouvez faire appel à un spécialiste (Webmestre) pour construire votre design et paramétrer toutes les fonctionnalités techniques de votre site.
  • Des fonctionnalités interactives (les équipements indispensables de votre site permettant à vos prospects/clients d’interagir avec vous et votre entreprise): tout ce qui vous permettra de faire connaître et grandir votre activité professionnelle. Exemples : un formulaire de contact ou de demande de soumission, un calendrier pour prendre directement RDV en ligne, des outils de captures de courriels pour bâtir votre réseau de prospects (landing page, pop-up d’inscription à une infolettre, etc.), des moyens de paiements directs (Paypal), une section membre pour réserver du contenu à des clients spécifiques, etc.

2. Combien coûte un site Web?

Veuillez prendre note que tous les chiffres cités ci-après sont des idées de prix, en fonction des prix moyens affichés et pour l’exemple d’un site vitrine (une dizaine de pages).

Dans le monde des sites Web, nous pourrions globalement résumer le marché de l’offre en 3 grands groupes :
1. Les plateformes tout inclus (exemples : Wix, Votresite.ca, Squarespace, Weebly, etc.)
2. Les sites Web personnalisés par des freelances/Webmestres ou agences Web ou bien par vous-même si vous avez les compétences
3. Les sites Web complexes sur-mesure par des freelances/Webmestres ou agences Web

  • Les plateformes tout inclus (exemples : Wix, Votresite.ca, Squarespace, Weebly, etc.)
    Les plateformes, que je nomme ici « tout inclus », proposent tous les outils dont vous avez besoin au même endroit : nom de domaine, hébergement Web, design, fonctionnalités interactives, etc.
    Elles fonctionnent le plus souvent par abonnements mensuels/annuels. Si on parle d’un minimum de professionnalisme (ce qui veut dire d’avoir au moins sa propre adresse URL), il vous en coûtera entre 15 $ et 40 $ par mois.
    L’idée d’avoir tout à la même place, ainsi que d’obtenir des outils faciles à utiliser, est très séduisante. Cependant, dès que vous voudrez personnaliser un design ou rajouter une fonctionnalité avancée, elles ne vont plus répondre à vos besoins. Car vos possibilités d’actions sur ces plateformes sont très limitées. Prenez également note que vous ne pourrez pas (sauf exception) demander l’aide d’un professionnel (Webmaster) pour vous aider à installer une nouvelle fonctionnalité dessus. Car dans certains cas, la plateforme n’autorise tout simplement pas certaines interventions ou modifications.
  • Les sites Web personnalisés par des freelances/Webmestres ou agences Web
    Les sites Web personnalisés que vous commandez à des professionnels sont de plus en plus réalisés sur des plateformes CMS (Content Management System). Ces plateformes facilitent grandement la création d’un site Web de nos jours, car toute la base de développement est déjà faite. Le travail est maintenant de créer un design adapté et de rajouter des fonctionnalités avancées qui seront utiles à la navigation et le marketing de votre site.
    Parlons aujourd’hui de la plateforme WordPress, étant la plus utilisée dans le monde, dans le domaine des CMS. Elle est gratuite. Cool…hein. Cependant, tout ce qui gravite autour est payant : il vous faudra trouver en plus le bon hébergement Web, le nom de domaine pour votre site, votre design, et toutes les fonctionnalités interactives utiles pour une bonne exploitation de votre site. Il faudra configurer le tout et vérifier que tous ces éléments sont compatibles entre eux.
    Cela peut paraître complexe quand on ne s’y connait pas, d’où l’intérêt de demander de l’aide d’un professionnel pour configurer et paramétrer tout le site de base pour vous. Vous prendrez ensuite la main si vous souhaitez modifier du contenu ou rajouter des pages.
    L’avantage de cette solution est que tout est personnalisable (pas de limites ou presque). Cela dépendra surtout de votre budget : plus votre demande est complexe, plus le coût sera élevé.
    Vous pouvez tout changer et de façon indépendante (changer votre hébergeur mais garder intact le site Web par exemple).
    Si vous choisissez cette option, il vous en coûtera entre 800 $ et 5000 $ pour la création du site, et 100/150 $ chaque année pour votre nom de domaine + hébergement Web.
  • Les sites Web complexes sur-mesure par des freelances/Webmestres ou agences Web
    Enfin, dans le grand luxe des grandes entreprises, nous avons les sites Web uniques et sur-mesure spécifiquement développés à partir de zéro et pour l’entreprise. Plusieurs mois de travail intense. Mais un résultat aux petits oignons. Tout est réalisable, même vos rêves les plus fous.
    Un site sur-mesure vous coûtera entre 10 000 $ et 50 000 $.

Bien évidemment, le coût de votre site final variera du simple au triple en fonction :
• De vos besoins et de vos objectifs marketing / de vente
• De vos désirs graphiques
• De votre capacité à faire tout ou une partie par vos propres moyens
• De l’intervention des compétences d’un prestataire Web
• Des fonctionnalités interactives dont vous aurez besoin

3. Qu’est-ce que le SEO (référencement naturel sur les moteurs de recherche)?

LE RÉFÉRENCEMENT SEO SELON WIKIPEDIA :
« L’optimisation pour les moteurs de recherche, appelé aussi SEO (de l’anglais Search Engine Optimization) est un ensemble de techniques visant à favoriser la compréhension de la thématique et du contenu d’une ou de l’ensemble des pages d’un site Web par les moteurs de recherche».

L’objectif du référencement naturel est donc d’améliorer le positionnement de vos pages Web afin de les faire apparaitre dans les premières pages des résultats des moteurs de recherche.
On parle de référencement naturel quand on ne paye pas d’annonce pour apparaître dans les moteurs de recherche.

Les différentes techniques de référencement SEO sont nombreuses et varient au fil des ans. Google par exemple change assez souvent ses algorithmes. Il est parfois difficile de le suivre à la page.

Alors, voici quelques-unes des techniques les plus importantes et pérennes :
– La quantité, qualité et cohérence de vos contenus (est-ce que le titre principal de la page résume bien les informations qui vont suivre ? Vos contenus apportent-ils de vrais informations et sont-ils clairement compréhensibles par la majorité ? Vos contenus sont-ils complets et développés ?)
– La présence d’images (mais cohérentes avec les contenus)
– Un site performant (un site qui se charge rapidement lorsqu’on vient le visiter)
– Des méta description réfléchies (travailler les textes qui doivent s’afficher dans les moteurs de recherches lorsque l’on tape un mot clé)
– Des liens hypertextes internes dans votre site, et externes entrants (exemple: des liens externes sur les réseaux sociaux qui mènent à votre site ou votre produit)

4. Conseils de base pour le design de votre site Web

Conseil #1 : rédigez vos contenus (argumentaires ou présentations de produits/services) avant d’envisager le design. Ce sera le design et l’ergonomie de votre site qui doivent être au service de votre contenu et non l’inverse. Sinon, vous allez vous retrouver avec un joli site mais incohérent et difficile à visiter.

Conseil #2 : restez sobre et clair afin de faciliter la lecture et la visite de votre site. Plus vous mettrez de couleurs différentes, de boutons, de formulaires à remplir, d’images, etc., moins le visiteur va s’y retrouver.
Il faut permettre à l’internaute, toujours pressé, d’accéder au plus vite à l’information qu’il recherche et de la comprendre rapidement. Il doit être également rassuré dès la première minute sur le sérieux des services proposés sur le site. S’il passe plus de quelques secondes à chercher ce qu’il veut, il quittera votre site Web et ira s’informer ailleurs.

5. Le pouvoir des mots et des images

Je pense que cela va faire trois fois que je me répète et je m’en excuse mais vous devez absolument rédiger de bons textes et choisir des images utiles et de bonnes qualités (mais de poids optimisés).
Je vois trop souvent de nouveaux entrepreneurs accorder peu d’importance aux textes de leur site Web. Chaque mot compte, de pour sa qualité de compréhension mais également pour convaincre votre auditoire.
Si on arrive sur un site qui présente des textes superficiels, trop courts et avec un argumentaire vague, votre message aura beaucoup de mal à convaincre.
La qualité des textes de votre site Web est essentielle si vous souhaitez vendre vos produits ou services.

6. Votre site est en ligne, on fait quoi maintenant?

Voilà beaucoup de travail pour enfin mettre son site Web en ligne. Cependant, c’est maintenant que votre vrai projet commence. Car si vous ne travaillez pas à le faire connaître ou à l’exploiter de la bonne façon, votre site sera vite mis de coté et sera tout simplement inutile.

Il faut donc réfléchir à votre stratégie de départ (rappelez-vous : pourquoi avez-vous décidé de créer un site ?) et faire les actions en conséquences :
– le mettre à jour régulièrement, publier de nouveaux contenus, corriger les erreurs,
– soyez attentif à l’obsolescence de vos informations sinon vous allez perdre des clients potentiels: un produit n’est plus en vente? supprimez-le immédiatement !, vous avez des informations qui datent de 4 ans, vérifiez s’il est bon de les conserver, etc.
– entrer en interaction avec vos prospects/clients : ajouter une capture de courriel pour une inscription à une infolettre par exemple, ajouter des liens vers vos réseaux sociaux, ajouter des formulaires interactifs, etc.

Sans oublier que pour pérenniser votre site, il aura besoin de maintenance.
Soyez attentifs aux mises à jour que les systèmes demandent pour continuer à fonctionner correctement, aux sauvegardes en cas de problèmes, etc.

Besoin d’aide?
COMMENÇONS ENSEMBLE VOTRE PROJET WEB

COMMENT ÇA MARCHE?

01

FAÎTES
VOTRE DEMANDE

Grâce au formulaire de demande de soumission, vous pouvez détailler votre demande de projet, vos objectifs ainsi que les fonctionnalités ou options que vous souhaiteriez avoir.

02

CHOISISSEZ
VOTRE FORFAIT

Après avoir détaillé votre demande, nous pouvons convenir ensemble du forfait le plus adapté à votre projet. Vous pouvez dès maintenant avoir un aperçu des forfaits disponibles.

03

VOTRE PROJET
EST PRÊT!

Demande et forfait validés. Votre projet sera livré selon les délais convenus ensemble. Plusieurs outils pourront être ajoutées par la suite (formulaire de devis, infolettre, calendrier de RDV, etc.)